Sign In Forgot Password

M A Weekly Bulletin - PARACHAT RÉ'EH 31 AOÛT 2019/ 30 AV 5779

08/30/2019 12:42:27 PM

Aug30

M.A. WEEKLY 
CHABBAT PARACHAT RÉ"EH

SHABBAT TIMES
candle lighting 7:18pm
chabbat morning :8:30  am
havdalla 8:21pm

 

 

PARACHAT RÉ’EH – 31 AOÛT 2019 / 30 AV 5779

PETIHAT HAHÉKHAL : ARI PIMIENTA

 

ROCH HODECH ELOUL – SAMEDI ET DIMANCHE

LES SÉLIHOT COMMENCENT LE LUNDI 2 SEPTEMBRE

Cette année, les mois de Septembre et Eloul vont ensemble / 1 Eloul est le 1er Septembre

 

Le match de Soccer amical entre la Spanish et Maghen Abraham aura lieu le dimanche 1er septembre ; de 11 h. à 2 h. Un BBQ suivra

Veuillez encourager les 2 équipes tout en gardant nos cheers pour  notre équipe

Un merveilleux trophée sera remis à l’équipe gagnante

 

Dans le questionnaire que vous avez reçu par la poste , assurez vous d’écrire le nom de famille . Par erreur la place réservée au prénom et nom est courte.

 

 

Bon anniversaire :

Albert Sayegh

Mordekhai Joshua Hadid

 

 

Hazkara

Abraham Sayegh (ZL)

 

 

 

 

 

 

Réeh - en bref

Deutéronome 11, 26 - 16, 17

 

« Vois, dit Moïse au peuple, je présente devant vous aujourd’hui la bénédiction et la malédiction » : la bénédictionqui résultera de l’accomplissement des commandements, et son contraire, de leur abandon. L’une et l’autre seront proclamées sur le mont Guerizim et sur le mont Ebal, quand le peuple aura traversé le Jourdain.

Le Temple devra être établi « au lieu que D.ieu choisira pour y faire demeurer Son nom ». Le peuple y apportera ses sacrifices ; nulle part ailleurs on ne pourra faire d’offrandes à D.ieu. Il reste permis d’abattre, en dehors de ce lieu, des animaux, simplement pour en manger la viande. Toutefois le sang (qui est versé sur l’autel dans le Temple) ne doit jamais être consommé.

Un faux prophète ou celui qui entraîne son prochain à servir les idoles doit être condamné à mort ; une cité idolâtre doit être détruite.

Les signes qui permettent d’identifier les poissons et les animaux cashers, ainsi que la liste des oiseaux non-cashers sont répétés. (Ils avaient d’abord été mentionnés au chapitre 11 du Lévitique.)

Un dixième de toutes les productions devra être consommé à Jérusalem ou bien être vendu pour de l’argent, lequel servira à acheter des nourritures à Jérusalem pour y être consommées sur place. Certaines années, cette seconde dîme est donnée aux pauvres. Les premiers-nés du gros et menu bétail doivent être offerts dans le Temple et leur chair est consommée par le Cohen (prêtre).

La mitsva de charité oblige un Juif à aider son prochain nécessiteux par un don ou un prêt. L’année sabbatique (qui intervient tous les sept ans), toutes les dettes doivent être abandonnées.

La paracha s’achève avec les lois régissant les Trois Fêtes de pèlerinage – Pessa’h, Chavouot et Souccot – durant lesquelles chaque homme doit venir « voir et être vu » devant D.ieu au Saint Temple.

 

The month of Elul

Although the month of — the sixth month of the Jewish year, which immediately precedes Rosh Hashanah — has no special importance in the Bible or in early rabbinic writings, various customs arose sometime during the first millennium that designated Elul as the time to prepare for the High Holy Days. Because these days are filled with so much meaning and potency, they require a special measure of readiness. We are called upon to enter them thoughtfully and to consider what they mean., “All the month of Elul, before eating and sleeping, a person should look into his soul and search his deeds, that he may make confession.”

Jewish tradition points to the name of the month as symbolically appropriate — the letters of Elul form an acronym for the words in the verse Ani le‑dodi ve‑dodi li–“I am my beloved’s and my beloved is mine” (Song of Songs 6:3). Believing that the “beloved” refers to God, the sages take this verse to describe the particularly loving and close relationship between God and Israel. Elul, then, is our time to establish this closeness so that we can approach the Yamim Noraim, or Days of Awe, in trusting acceptance of God’s judgment. We approach the trial not out of fear, but out of love.

 

 

 

Introduction aux Selihot

La tradition nous rapporte que Moché Rabbénou remonta le jour de Rosh ‘Hodesh Eloul pour prendre les deuxièmes tables de la loi et redescendit le jour de Yom Kippour. Ces 40 jours, qui furent un Les Selihot ne sont pas récitées le jour même de Rosh ‘Hodesh.

Nous avons donc l’habitude de nous lever à l’aube pour réciter les Selihot (excuses, pardon) et lesTa’hanounim (supplications) depuis Rosh ‘Hodesh Eloul jusqu’à Yom Kippour (Sefaradim).

Il faut être miniyane (quorum de 10 hommes majeurs) pour réciter certains passage des Selihot.

A quel moment de la journée réciter les Selihot ?

Le meilleur moment pour réciter les selihot est à partir de la moitié de la nuit juive (‘hatsot layla) jusqu’à un moment appelé « achmoret haboker » qui est l’équivalent plus ou moins de ce que l’on appelle l’aube, car c’est un moment de miséricorde.

Si on n’a pas pu les lire avant, il est possible de les réciter jusqu’à l’après-midi, mais le plus tôt sera le mieux.

Attention : celui qui se lève tôt pour les selihot doit veiller à ne pas somnoler ou s’assoupir lors de la téfila, ni réveiller les gens de la maison qui dorment encore !

Une règle importante à retenir lorsqu’on veut accomplir le service d’Hachem : Il faut d’abord observer ce qui est essentiel en n’ajoutant le supplément qu’après.

Comment réciter les selihot ?

Le principal lorsque l’on récite les selihot est de les dire avec ferveur, lentement, posément et avec beaucoup de soumission.

.

On a l’habitude de sonner du chofar pendant ou à la fin des selihot afin d’inciter au repentir. En effet, le mois d’Eloul est le moment le plus approprié pour examiner sa conduite, consacrer plus de temps et d’attention à l’étude de la Torah et aux bonnes actions.

 

 

Public Service Announcement – remember to protect your children

As September has arrived and school is around the corner, we have to all remember to

vaccinate our children and protect them from microbes that are commonly transmitted in schools.

It has become popular among certain groups of Observant Jews to think they are smarter than

the system and don’t vaccinate their children. Unfortunately, they put their own children’s lives at risk and even worse they put other children’s lives at risk in the process. God has given us the

tools to protect ourselves from some diseases. Let’s use His gifts and serve Him with them.

This week, we mourn the loss of an ElAl stewardess that passed away last week. She

was immunized as a child but with only one vaccine (as was common at the time). A child on her

flight was not immunized and had measles. He gave it to her, and she has now died. We don’t

always realize the ramifications of our choices and how it affects other people around us. This

was a preventable death.

.

CDC announced that the US might lose its status as a country that has eradicated Measles as

well. That is because this year alone we have had over 1200 cases so far. Just 2 days ago it

was reported that an unvaccinated teenager from New Zealand was found to have measles. She

had just raveled to California and visited Disneyland potentially exposing thousands of people.

.

Today on Rosh Hodesh Elul we start preparing for Rosh Hashana exactly one month

away. We will be praying for good health and another year of life. Let’s show God how serious

we are by actually taking steps to protect our lives and the lives of our children. May we all merit

good health.

 

 

 

HISTOIRE SUR LES 11 PARACHIOT DE DEVARIM

 

J’écris cette anecdote à la mémoire de mon père Aharon Hasson (ZL) qui me l’a racontée et que lui-même l’avait apprise de son père à Damas.

Une anécdote a été composée en utilisant par ordre, les titres des 11 Parachiot

du livre deDévarim.

Ce sont : Dévarim : Paroles

Vaéthannan : Supplication

Ekev : Parce que

Ré eh :Vois

Choftim : Juges

Ki Tetse : Quand tu sorts

Ki Tavo : Quand tu viens

Nitsavim : Debout/

Vayélekh : Il s’en va

Haazinou : Ecoutez

Zot Habérakha : Cette bénédiction

 

Voici l’histoire

Isaac et Jacob se sont rencontrés, et s’échangeaient des paroles (Dévarim), Isaac ,

se trouvant en retard dans le paiement de son hypothèque, demande à Jacob de

lui prêter $ 10,000 et promet de les lui rendre dans 3 mois. Jacob refuse. De

nouveau Isaac le supplie (Vaethannan) et finalement Jacob accepte et lui donne

les 10,000 dollars. Trois mois sont passés, et (Ekev) parce qu’Isaac n’a toujours

pas rendu l’argent à Jacob, celui-ci se fâche et exige immédiatement l’argent. Isaac

lui dit (Ré eh) regarde ce qui se passe autour de nous, le chômage et la mauvaise

économie, juste attends 3 autres mois et je te promets de te les rendre. . Jacob

refuse et s’en va chez les juges (Choftim). Isaac et Jacob font le va et vient à la

cour (Ki Tetse, Ki Tavo) jusqu’à ce que le juge leur a demandé de se lever

(Nitzavim) d’écouter le jugement . Le juge dit à Jacob qu’Isaac est une bonne

personne, et un bon ami et qu’il passe une période difficile. Il faudrait l’aider en

lui accordant un sursis de 2 mois. Jacob refuse et( Vayelekh) va trouver le Rabbin

de la ville et lui raconte l’histoire. Le Rabbin lui demande d’emmener Isaac avec

lui car il veut s’adresser aux deux ensemble. Il leur dit : (Haazinou) écoutez bien

ce que j’ai à vous dire. Le Rabbin se tourne vers Isaac et lui dit : Je veux que par

tous les moyens tu te débrouilles à ramasser 5,000 dollars pour remettre à Jacob

, puis le rabbin se tourne vers Jacob et lui dit : Si tu lui pardonnes l’autre moitié

de 5000 dollars, je te donnerai (Zot Habérakha) cette bénédiction.

 

 

 

 

Re’eh Quiz

1) Q. What forms of idol worship are punishable by death?

A. Slaughtering or burning a sacrifice on an altar, pouring libations, prostrating oneself, and

any service which is the normal manner of worshipping that idol.

 

2) Q. Who has the primary responsibility of inflicting the punishment on one who tried to entice

others to worship idols?

A. The person who the guilty one attempted to entice.

 

3) Q. Why did the Torah change its mode of expression from "that" to "if"? In the beginning of

Parashat Re'eh, Hashem tells the Jewish People, "See, I am placing before you a blessing and

curse. The blessing, asher (that) you guard the Mitzvot... and a curse ‘im’ (if) you do not guard

the Mitzvot..." (11:26-28).

A. The Torah teaches that Hashem is ready to grant the blessing immediately. He requires

only that the people fulfill their "part of the deal" by upholding the Torah. The curse, on the other

hand, He is not as ready to give. Only if the Jewish People violate the Torah will Hashem then

"be forced" to activate the curse.

 

 

PROVERBES

 

Qui ne cherche pas son bonheur, le manque

Il ne faut pas attendre que l'écume s'écoule du pot, car la graisse s'échappe avec elle.
Qui pourchasse un autre n'a lui-même aucun repos.

Apprends à te plier aux caractères, c'est le savoir-vivre

Tout homme coléreux ne connaît ni paix ni calme.

L'erreur vaut mieux que l'incertitude

On réussit so uvent mieux avec la queue du renard qu'avec la griffe du lion

Quand tu es en danger, ne te soucis pas du quand dira-t-on.

Qui n'est pas pauvre ne croit pas le pauvre.

S'il y a un diamant dans la poitrine, il brille sur le visage.

 

THE SHABBAT SMILE

Oy, it’s tough getting old," says Sam to his friend Hymie. "If it’s not one problem, then it’s another. As soon as I awoke this morning, I had two shocks, one after the other."
"So what happened, Sam?" asks Hymie.
"When I woke up," replies Sam, "I thought my water bed had broken."
"Well had it?" asks Hymie.
"No, it hadn’t," replies Sam.
"Well that was alright then," says Hymie. "So what was your second shock?"
"I remembered that I didn’t have a water bed," Sam replies.

 

Leah meets her old friend Naomi and they start talking about their families. "So how’s your son getting on?" Leah asks.
"Oy," replies Naomi, my Sheldon is now a qualified doctor and has just opened an office in the City. His patients all work for the top banks, brokers, insurance companies, etc. Sheldon is a very good doctor, Leah, you should go see him for a check up."
"Listen, Naomi," replies Leah, "I’m in perfect health, so who needs a check up?"
"I wouldn’t be too confident about that, Leah," says Naomi. "If you go see my Sheldon, I promise you Leah, he will find something."

 

Benny is watching his wife Rachel write out a cheque. As it’s very rare for Rachel to write out a cheque, he asks, "Who are you sending the cheque to, darling?"
"I’m sending a cheque for £120.56 to Mr Jones, our bank manager," she replies.
"Why do you need to do that, dear?" Benny asks.
"Because," replies Rachel, "he has just phoned to tell us that we are overdrawn by that amount."

 

Rachel told her boyfriend that she would love to walk down the aisle, so he sent her groceries shopping

 

 

Rachel demande à son fils David de lui acheter 2 billets pour le théatre

Il arrive et constate qu’il y a 2 pièces de théatre qui jouent

Il demande à la caissière

J’aimerai acheter 2 billets pour ce soir

Elle lui demande : Est-ce que c’est pour Roméo et Juliette ?

Non ,répond David, c’est pour mes parents Isaac et Rachel

 

 

CHABBAT CHALOM

MAGHEN ABRAHAM

 

David Hasson

 

 

 

 

LIFECYCLE EVENTS

Celebrate a lifecycle event with us by sponsoring a Kiddouch

 

CONGREGATION MAGHEN ABRAHAM

 

Contact Us

Maghen Abraham
POB 111, Succ Snowdon, Montreal,

H3X 3T3
4894 St-Kévin 
Montréal, Québec, Canada 
Tel: 514-943-6779514-943-6779-943-6779. David Hasson-737-3695 

macommunaute@maghenabraham.com

 
Thu, November 21 2019 23 Cheshvan 5780