Sign In Forgot Password

M A Weekly Bulletin - PARACHAT PÉKOUDÉ 9 MARS 2019/ 2 ADAR CHENI 5779

03/08/2019 12:35:08 PM

Mar8

M.A. WEEKLY 
CHABBAT PARACHAT PÉKOUDÉ

SHABBAT TIMES
candle lighting 5:32pm
chabbat morning :8:30  am
havdalla 6:36  pm

 

 

 

 

 

PARACHAT PÉKOUDÉ; le 9 mars 2019/ 2 Adar Chéni 5779

 

Pétihat Hahékhal : Henri Romano

 

Le Kiddoush est offert en participation par :

Andrée et Sélim Sasson à la mémoire de Joseph Mouadeb (ZL) et

Pénina et Claude Helwani à la mémoire de Joseph Helwani (ZL)

 

Chabbat prochain, c’est Chabbat Zakhor, nous sortons 2 Séfarim, Le Chabbat précédant Pourim est appelé « Chabbat Zakhor » parce qu’on y effectue la lecture pendant cette période – dont le thème est de nous rappeler les méfaits d’Amalek contre nos ancêtres. Or, selon de nombreux avis, il apparaît que la mention de ce passage constitue l’unique lecture de la Torah qui soit formellement imposée par ordre divin…Hommes, femmes et enfants doivent assister à la lecture de la Haftara

 

POURIM : Une soirée de plaisir et de joie à l’affiche, pour enfants et adultes

Le mercredi soir 20 mars à partir de 6 :45 pm

Une annonce comprenant tous les détails sera envoyée au courant de la semaine , RÉSERVEZ LA DATE

 

N’oubliez pas d’avancer vos montres s’une heure, la nuit du samedi au dimanche

 

 

 

 

LA PARACHA EN BREF:

Exode 38, 21 - 40, 38

 

Sur l’ordre de Moïse, le compte de l’or, de l’argent et du cuivre donné par le peuple pour la construction du Tabernacle est établi. Betsalel, Aholiab et leurs assistants façonnent les huit vêtements sacerdotaux - le tablier, le pectoral, le manteau, le diadème, le turban, la tunique, la ceinture et le pantalon - suivant les instructions reçues par Moïse dans la paracha de Tetsavé.

Les éléments qui le composent étant achevés, ils sont apportés à Moïse qui érige le Tabernacle et le consacre en lui apposant l’huile d’onction ainsi qu’à ses ustensiles. Il initie Aaron et ses quatre fils dans la prêtrise, les revêtant de leurs habits et en les oignant.

Alors, « la nuée couvrit la tente d’assignation et la gloire de l’Eternel emplit le Tabernacle ».

Cette Paracha conclut le livre de l'Exode, Sefer Chemot, le second livre de la Torah.

 

LE LIVRE DE CHÉMOT (L’EXODE)

Ce Chabbat nous lisons la dernière Paracha du livre de Chémot ou L’Exode :

Qui ne connait pas l’histoire du livre de l’Exode ? Même sans avoir lu une seule ligne de la Bible, on visualise le bébé Moïse dans son panier d’osier, la mer Rouge ouverte en deux, le veau d’or, Moïse sur le mont Sinaï brandissant les deux Tables de la Loi dans la main.

En prologue de la lecture, voici une présentation rapide du contenu du livre.

Que contient le livre de l’Exode ?

Deuxième livre de la Tora, le livre de l’Exode raconte la naissance physique et spirituelle d’Israël comme nation. Dieu libère Israël et renouvelle avec lui l’alliance conclue avec Abraham et confirmée à Isaac et Jacob. Cette alliance est plus détaillée et s’adresse à l’ensemble du peuple. En échange de sa protection, Dieu demande l’adhésion aux mitsvot (commandements).

Une grande partie du livre est consacrée à l’énoncé de certains de ces commandements (rituels et éthiques). Il est aussi question du Michkan, le sanctuaire (ou tabernacle) que Dieu a ordonné aux Israélites de construire pour demeurer parmi eux. Avec des passages un peu ardus à lire, tant le texte détaille les instructions et étapes de cette construction.

. Il comprend 40 chapitres et est divisé en 11 parachyot dans le cycle de lecture annuelle de la Tora.

Les titres du livre

Le livre est connu sous trois titres principaux :

  • Chemot (« Noms » en hébreu) d’après le premier mot significatif du livre. En effet, l’Exode commence par « Véélé chémot b’né Israël » : « Et voici les noms des enfants d’Israël ».
  • Sefer Yetsiat Mitsrayim, « Le livre de la sortie d’Égypte », d’après son thème central.
  • Exode. Le titre en français vient des traductions latines de la Bible (Exodus), elles-mêmes fondées sur la traduction grecque qui donne le titre Exodos (sortie).

Le contexte du récit

Le récit se situe en Égypte et dans le désert du Sinaï dans la deuxième partie du 13e siècle avant l’ère commune. Selon la tradition, il s’étend sur une durée de 140 ans allant de la mort de Joseph (Exode 1:6) à la construction du tabernacle. Mais l’essentiel du récit se concentre sur une courte période de deux ans.

Le contenu du récit

Le livre de l’Exode peut être divisé en trois grandes parties.

La première partie (chapitres 1 à 15:21) raconte l’oppression des Hébreux en Égypte et leur libération.

Les descendants de Jacob ont été réduits en esclavage. Moïse est un Hébreu élevé à la cour de Pharaon ; il a fui l’Égypte après avoir tué un officier de Pharaon. Dieu se révèle à lui à travers une flamme sortant d’un arbuste qui ne se consume pas. Dieu lui indique de retrouver son frère Aaron en Égypte ; il leur donne mission de se rendre auprès de Pharaon afin d’obtenir la libération des Israélites.

Une nation naît alors. C’est cette libération qui est célébrée chaque année à la fête de Pessah.

La deuxième partie (chapitres 15:22 à 18:27) relate le parcours des Hébreux jusqu’au mont Sinaï.

Les Israélites, en manque d’eau et de nourriture, manifestent leur mécontentement vis-à-vis de Dieu et de ses représentants, Moïse et Aaron. Même si leurs besoins sont couverts par l’intervention divine (la manne), l’esprit de rébellion reviendra fréquemment. Les Israélites enregistrent aussi une première victoire militaire sur Amalek qui les avait attaqués.

La troisième partie (chapitres 19 à 40) se passe au mont Sinaï où a lieu la Révélation divine qui intervient à deux reprises.

Dieu se révèle à l’ensemble du peuple d’Israël et lui offre sa loi, et le peuple accepte l’alliance avec Dieu. Comme le peuple n’est pas en mesure d’entendre Dieu, Moïse devient l’interprète de la parole divine. Il reçoit de Dieu les Tables de la Loi (le Décalogue) et un grand nombre de règles rituelles et éthiques. Dieu lui ordonne aussi la construction d’un sanctuaire mobile. Tandis que Moïse est sur le mont Sinaï, le peuple s’impatiente, s’inquiète et presse Aaron de lui construire un veau d’or à

honorer. À son retour et à la découverte de cette apostasie, Moïse brise les Tables de la Loi, punit les rebelles puis entreprend de convaincre Dieu de pardonner aux Hébreux. Une réconciliation s’opère et une deuxième alliance est conclue entre Dieu et le peuple d”Israel

 

The Book of Vaykra

This Shabbat afternoon, we will start reading the third book of the Torah : Vaykra or Levitocus

The third book of the Torah, known in Hebrew as Vayikra (after the first word of the text, which means “and He called”), is also called Torat Kohanim, the Teaching of Priests, because so many of its laws revolve around the service and lifestyle of the Levite priests, descendants of Aaron. This is the source of its English (Greek) name, Leviticus.

’”What it contains

Coming on the heels of the Book of Exodus, where we read how the people of Israel built the Tabernacle, a home for G‑d in the desert, Leviticus opens with the laws of the sacrifices that would be offered there:

We also read of the special seven-day inauguration of the Mishkan during which Moses served as high priest, bringing special sacrifices and anointing Aaron and his sons, who would then take on the mantle of priesthood.

On the eighth day, tragedy struck when Aaron’s two sons, Nadab and Abihu, brought an unwarranted incense offering in the Holy of Holies. A fire came forth from G‑d, and their souls expired. In a great display of stoic faith, Aaron was silent.

Many of the laws focus on how G‑d’s special people must be sanctified through living a holy lifestyle:

  • A holy people only consume animals deemed fit by G‑d. The Torah lists mammals and birds that are unfit.
  • The laws of ritual purity dictate that a person who comes in contact with corpses, unclean carcasses, or people emitting certain fluids must be cleansed through immersion and must offer a sacrifice.
  • A significant portion of the book is dedicated to the laws of tzaraat, a discoloration that
  • As they prepare to enter the Promised Land, G‑d tells the people that they must rise above their neighbors by not engaging in forbidden relationships, serving idols or mimicking other practices of the surrounding nations.
  • Priests are not to come into contact with dead bodies – except for their close relatives – and are limited regarding whom they can marry.
  • Sanctity is also conferred upon the calendar, as G‑d outlines the major holidays: Passover, Shavuot, Rosh Hashanah, Yom Kippur, and Sukkot.
  • Even business is to be elevated. Ancestral fields are to be returned to their owners at the Jubilee (50th) year, and debts are to be cancelled on the Sabbatical (7th) year. Farm work is forbidden during both time periods.

In the last section, G‑d tells the people that if they follow His laws, they will live in peace and security. If, however, they choose to ignore His Torah, they will endure persecution, starvation and fear. But even then, G‑d will remember His covenant and redeem His people.

By Menachem Posner

 

 

 

 

 

 

Pekude Quiz

 

1) Q. How many times is "As Hashem commanded" used regarding the Mishkan's construction?

A. "As Hashem commanded" appears 18 times regarding the Mishkan's construction. The Sages instituted 18 blessings in the Amida prayer. Today, when we have no Bet Hamikdash, the 18 blessings of the Amida substitute for the sacrifices offered in the Mishkan. (Later on a 19th Beracha was added) - Baal Haturim

 

2) Q. Who was appointed to carry the vessels of the Mishkan in the Midbar?

A. The Levi'im.

3) Q. Where were the a)Shulchan and b)Menorah placed in the Mishkan?

A. a) The Shulchan was placed on the northern side of the Ohel Mo'ed, outside the Parochet. b)The Menorah was placed on the southern side opposite the Shulchan (this is why we place the Hannukia on the south wall of the Synagogue).

 

4) Q. On which day did both Moshe and Aharon serve as Kohanim?

A. On the eighth day of the consecration of the Mishkan.

(see question 6 for a different opinion)

 

5) Q. Why is the Mishkan called a Mishkan Ha'edut- testimony?

A. The reason is not clear so several possible reasons have been proposed. The first reason is because it is a testimony that Hashem still wants Bnei Yisrael, even after the Sin of the Golden Calf and it is the place that houses the tablets of testimony. A second reason given by the midrash is because Moshe was accused of stealing fifteen thousand Shekels from the funds for the Mishkan. He had them recount the money and it was found that they forgot to add some of the money. The Mishkan was a testimony to Moshe's honesty. Afterwards, Moshe praised Hashem with 15 praises. These praises are the ones we say every day in Yishtabah. This is also the reason that there are 15 "Baruch" in Baruch She'amar, and 15 "Vav" in Emet Veyatziv Venachon (after Shema Yisrael).

 

 

PROVERBES :

 

La roue qui tourne ne se rouille pas

Si ton ami est dans le malheur, n'attends pas qu'il t'appelle

Si tu veux réussir et t'en sortir, travaille : Jamais les dieux n'ont aidé les gens paresseux.

Garde en mémoire que l'avenir te sera plus doux si tu emploies bien le temps présent

Sois juste et droit, n'oublie jamais qu'une pauvreté honnête vaut mieux qu'une richesse mal acquise.

Tout homme coléreux ne connaît ni paix ni calme.

Qui veut du miel doit avoir le courage d'affronter les abeilles

Mieux vaut partager du pain sec avec amour qu'un festin qui finit par une querelle.

Agis avant qu'il ne soit trop tard, le temps n'attend jamais.

Les brebis sans berger ne font pas un troupeau.

Vous avez souhaité avoir des enfants, sachez les élever

 

 

 

SHABBAT SMILE

 

 

 

On Shabbat, Rabbi Bloom told his congregation, “Next week, my sermon will be all about the sin of lying, and to help you understand it better I would like you all to read Leviticus Chapter 28 before next week.”

The following Shabbat, at the start of his sermon, the rabbi asked his congregation, “How many of you have read Leviticus 28?”Every hand went up. Rabbi Bloom smiled and said, “Leviticus has only 27 chapters. I will now proceed with my sermon on the sin of lying.”

 

 

A man stormed into Moishe's Bakery and confronted Moishe.

"Do you know what happened to me?" he demanded. "I found a fly in the raisin challah I bought from you yesterday."Moishe shrugged and replied, "Nu, so you'll bring me the fly and I'll give you a raisin."

 

 

 

 

A Jewish grandmother is giving directions to her grown grandson, who is coming to visit with his wife:

"You come to the front door of the apartment complex. I am in apartment 14T. There is a big panel at the door. With your elbow push button 14T. I will buzz you in. Come inside, the elevator is on the right. Get in, and with your elbow hit 14. When you get out I am on the left. With your elbow, hit my doorbell." "Bubbe, that sounds easy, but why am I hitting all these buttons with my elbow"?

"You're coming empty handed?"

 

 

One Man's Faith

On a sunny Shabboth afternoon in Miami Beach, two old friends met for the first time in years.

After exchange of the usual amenities, as they sat on a beachfront bench, Jacob's expression grew somber, and he said, "Shmuel, people are telling me you don't go to shul any more. Can it be true that you no longer believe in G-d?" Shmuel looked uncomfortable, and hurriedly changed the subject. The next afternoon, the old friends met on the beach again. "You must tell me, Shmuel, " Jacob said, "Don't you believe in our G-d anymore?" Shmuel replied, "Here is a straight answer to a straight question. No, I don't." Jacob asked, "Why didn't you tell me that yesterday?"

Shmuel, deeply shocked exclaimed, "G-d forbid - on Shabboth?"

 

 

CHABBAT CHALOM / MAGHEN ABRAHAM

David Hasson

 

 

 

 

 

LIFECYCLE EVENTS

Celebrate a lifecycle event with us by sponsoring a Kiddouch

 

CONGREGATION MAGHEN ABRAHAM

 

Contact Us

Maghen Abraham
POB 111, Succ Snowdon, Montreal,

H3X 3T3
4894 St-Kévin 
Montréal, Québec, Canada 
Tel: 514-943-6779514-943-6779-943-6779. David Hasson-737-3695 

macommunaute@maghenabraham.com

 
Fri, September 20 2019 20 Elul 5779