Sign In Forgot Password

M A Weekly Bulletin - PARACHAT VAERA 5 JANVIER 2019 / 28 TEVET 5779

01/04/2019 11:49:37 AM

Jan4

M.A. WEEKLY 
CHABBAT PARACHAT VAÉRA

SHABBAT TIMES
candle lighting 4:06 pm
chabbat morning :8:30  am
havdalla 5:15 pm

 

PARACHAT VAERA 5 JANVIER 2019 / 28 TEVET 5779

ROCH HODECH SHEVAT LUNDI 7 JANVIER

PETIHAT HAHEKHAL; HAZAN MEYER OIKNINE

Pour faire un don :www. maghenabraham.com/donate

PARACHAT VAERA EN BREF

D.ieu se révèle à Moïse. Employant les « quatre expressions de délivrance », Il promet de faire sortir les Enfants d’Israël d’Égypte, de les délivrer de leur servitude, de les rédimer et d’en faire Son peuple élu au Mont Sinaï, suite à quoi Il les conduira à la terre qu’il a promise aux Patriarches en héritage éternel.

Moïse et Aharon se présentent à plusieurs reprises devant Pharaon pour exiger au nom de D.ieu « Laisse partir Mon peuple, afin qu’il puisse Me servir dans le désert », mais Pharaon refuse à chaque fois. Le bâton d’Aharon se transforme en serpent et avale les bâtons magiques des sorciers égyptiens. D.ieu envoie ensuite une série de plaies sur les Égyptiens.

Les eaux du Nil se changent en sang, des grenouilles envahissent le pays par millions, une vermine infeste hommes et bêtes. Des hordes d’animaux sauvages envahissent les villes, une maladie mortelle s’abat sur les animaux domestiques, de douloureux furoncles affligent les Égyptiens. Lors de la septième plaie, le feu et la glace se combinent dans des grêlons dévastateurs qui pleuvent du ciel. Toutefois, « le cœur de Pharaon s’endurcit et il ne voulut point Moïse. » (Chabad.orglaisser partir les enfants d’Israël ; comme D.ieu l’avait dit à )

 

POURQUOI MOISE N’A PAS FAIT LA PREMIÈRE PLAIE ?

Avant d'envoyer la première plaie, l'Eternel s'adresse à Moïse et lui demande de charger Aaron d'étendre son bâton sur les eaux du Nil pour que celles-ci se changent en sang. On peut se demander pourquoi cette mission n'a pas été confiée à Moïse lui-même ? Qu'avait-il donc besoin d'être remplacé par son frère dans cette tâche ?


Nos Sages déjà se sont posés la question et ils nous fournissent la réponse à leur interrogation. Ils nous font remarquer que Moïse était uni au Nil par des liens très intimes; c'est sur le Nil qu'il fut exposé dans un panier en osier dès sa naissance, c'est le Nil qui l'a abrité au milieu de ses roseaux jusqu'au moment où la fille de Pharaon l'a recueilli. C'est le Nil qui lui a sauvé la vie et Moïse, de ce fait, avait une immense dette de reconnaissance envers ce fleuve.

 

 

II ne pouvait, de gaieté de cœur, être la cause d'une plaie qui allait frapper, avant tout, les eaux de ce fleuve en les transformant en sang. II ne se sentait pas en état, lui, d'étendre son bâton sur le Nil pour le punir, étant donné les sentiments de gratitude que contenait son cœur envers son bienfaiteur.


Aussi l'Eternel, comprenant parfaitement et encourageant même les sentiments de Moïse, n'a-t-il pas voulu poser à celui ci un problème de conscience et a-t-il chargé Aaron d'exécuter un ordre qui aurait trop pesé à son frère.


Si, vis-à-vis d'objets inanimés qui ne peuvent ni souffrir ni éprouver aucun sentiment, il nous faut agir avec délicatesse, combien plus devons nous nous conduire avec cœur envers des êtres de chair et de sang qui, eux, pourraient être affectés par notre comportement. Combien plus, en particulier, devons-nous savoir leur manifester notre gratitude pour les services qu'ils nous ont rendus. (Lamed.org)

 

The Plagues

  1. Blood
  2. Frogs
  3. Lice
  4. Flies
  5. Pestilence
  6. Boils
  7. Hail
  8. Locusts
  9. Darkness
  10. Killing of the firstborn

 

 

HODECH SHEVAT

EACH HEBREW MONTH conveys its own unique message. The theme of this month of Shevat is the concept of renewal and rebirth. The process of rebirth is inherent in the very essence of this month. It reaches its crescendo on the 15th day of the month, when we celebrate the holiday of Tu B'Shevat (lit., 'the fifteenth of Shevat', to be observed this year on January 21st). This day, called 'The New Year of Trees,' conveys an uplifting idea: our sages teach that on this day, a unique wave of Divine energy flows through all of creation, a forerunner of the restoration, rejuvenation and rebirth of spring. Deep within the natural world, the vital force of life begins to rise up, within each tree, within each blade of grass, preparing for renewal.

 

 

 

 

Va’era Quiz

1) Q. In telling the story of Moshe and Aharon, the Torah provides a genealogy to tell us how they were born and to whom they were related. Why is it necessary to trace and record their pedigree?

A. We are taught an important lesson through this description. A Jewish leader is not one who is born in a supernatural way. He is a normal person who has a father and mother and who has spiritually elevated himself to be worthy of his rank. Every Jew has the potential to become a Moshe Rabbenu - a leader of the Jewish people in his generation. This also explains to us why they are not infallible, and we often read of errors our leaders had made. The Torah does not try to conceal these errors or justify them.

 

2) Q. Why didn’t Moshe smite the water or the land in the first three plagues (Aharon did it)?

A. One possible explanation given is that when Moshe was a baby, he was saved by the water, and when he killed the Egyptian the land helped him by hiding the body, so in return Moshe did not smite them, Aharon did.

 

3) Q. “All the water in the river turned to blood, and the fish in the river died.” (7:20-21). Isn’t it obvious that the fish would die, because they can only live in water?

  1. . Midrashically, the plague of blood might have happened in one of two ways: a) All the waters might have become blood, turning back into water only when a Jew filled a glass. b) There could have been no change in the water except that when an Egyptian filled a glass, it would become blood. The midrash accepts the second option. Consequently, the Egyptians received a double punishment: The fresh waters turned into blood when used, and the fish died in fresh water. The reason it is explained in this way is because we are told that the Egyptians were compelled to purchase water from the Jews, who prospered thereby (Midrash Rabbah). If all the water had been transformed to blood, the Jews would have been unable to charge the Egyptians for water, because it is forbidden to derive benefit from a miracle. (Ta’anit 24a)

 

3) Q. How many frogs were there in the beginning of the plague?

A. According to the Midrash: One, and when an Egyptian would strike it, it would multiply. This Midrash is commenting on the description that “the frog” came up on the land. Since the Torah described “the frog” and not frogs, the Midrash makes this comment.

 

4) Q. Moshe said: “When shall I pray for you, your servants and your people, to rid you of the frogs?” Pharaoh answered: “Tomorrow.” (8:5, 6) Why did Pharaoh subject his nation to an extra day of plague by saying “Tomorrow?” Didn’t he want the frogs to go away immediately?

 

A. Pharaoh didn’t believe that the frogs were a plague from Hashem. He preferred to believe that the frogs were a natural phenomenon about which Moshe had special knowledge. When Moshe asked “When shall I pray...?” Pharaoh thought Moshe was simply timing his question to coincide with the plague’s natural end, expecting Pharaoh to say “Right now!” By saying “Tomorrow” Pharaoh tried to trick Moshe and make him look foolish. (Ibn Ezra in the name of Rav Shmuel ben Hofni)

 

 

 

 

 

 

Q. How long did each plague last?

A. The midrash teaches that they lasted seven days. The frogs died in less than seven days but after they died, “The land stank” (8:10) to complete the seven days

 

 

PROVERBES :

Celui qui se tait le premier dans une dispute est le plus digne de louange

Aime celui qui te dit tes défauts dans le privé

Le mensonge n’a qu’une jambe, la vérité en a deux

Quand tu ris, tout le monde le remarque; quand tu pleures, personne ne le voit

Pour tomber on se débrouille seul, mais pour se relever la main d’un ami est nécessaire

Quand un voleur vous embrasse, comptez vos dents

Celui qui prépare à manger avant le sabbat, mangera pendant le sabbat

Mieux vaut être amis de loin,qu’ennemis de prés

La mère aime tendrement,le père solidement

Le tonneau ne peut donner que le vin qu’on lui a confié

Coffre ouvert, rend le saint pervers

 

 

 

LE SOURIRE DU CHABBAT

Col du fémur
Toto dit à son père
- Papa, j'ai eu zéro parce-que je ne savais pas où est le col du fémur !
Le père
- Tu dois réviser ta géographie !

- Mariage

Deux copines blondes discutent :
- J'ai été mariée 3 fois.
- Des enfants ?
- Non, des adultes!

 

 

Confession avant mariage -

C'est un gars qui va se marier, il va se confesser quelques heures avant la cérémonie.
Lorsque le curé a terminé, il lui demande:
- Quelle pénitence m'ordonnez-vous, mon père ?
- Aucune, mon fils vous allez vous marier, c'est déja bien suffisant comme ca !..

La veille de son mariage - 6 -

La veille de son mariage, la future épouse discute avec sa maman :
Maman, je voudrais que tu m'enseignes comment on rend un homme heureux ! La mère pousse un énorme soupir, puis commence :
Eh bien ma chérie, quand deux personnes s'aiment, se désirent et se respectent l'une l'autre, l'amour est toujours une très belle chose…
Je t'arrête tout de suite maman, Qui a parlé de l’amour ?; je voulais juste que tu m'apprennes à bien cuisiner les lasagnes. Car c’est son plat préféré.

 

CHABBAT CHALOM ET HODECH TOV

MAGHEN ABRAHAM / David Hasson

 

 

 

 

LIFECYCLE EVENTS

Celebrate a lifecycle event with us by sponsoring a Kiddouch

 

CONGREGATION MAGHEN ABRAHAM

 

Contact Us

Maghen Abraham
POB 111, Succ Snowdon, Montreal,

H3X 3T3
4894 St-Kévin 
Montréal, Québec, Canada 
Tel: 514-943-6779514-943-6779-943-6779. David Hasson-737-3695 

macommunaute@maghenabraham.com

 
Thu, September 19 2019 19 Elul 5779