Sign In Forgot Password

M A Weekly Bulletin - PARACHAT ÉTSAVÉ - 24 FEVRIER 2018/ 9 ADAR 5778 - POURIM

02/22/2018 09:33:42 PM

Feb22

M.A. WEEKLY

SHABBAT TIMES           THIS WEEK

Friday Night
Candle Lighting:5:14 pm

Shabbat Day
Shaharit - Minyan: 8:30a
Havdalah (end of shabbat):6:19 pm
 

MABROOK!!!
Laurie Tobianah

Sophie Hasson(Hebrew)

Magdalena  Lévy

Happy birthdays

Ad 120

     
     

 

 

Hello [nickname_else_first_name],

 

r

PARACHAT TETSAVÉ 24 FÉVRIER 2018/ 9 ADAR 5778

LE JEUNE D’ESTER : MERECREDI 28 FÉVRIER

DÉBUT 5 :18 AM , FIN 6 :10 PM

MINHA LE 28 FÉVRIER À 5 :15 PM, SUIVIE PAR ARBIT ET LA

LECTURE DE LA MÉGUILLA

VERS 6 :45 PM, LA CÉLÉBRATION DE POURIM COMMENCE

COCKTAIL COPIEUX, CADEAUX, JOUETS BIJOUS OFFERTS AUS ENFANTS

DÉGUISÉS.

LES 6 MITZVOT DE POURIM

Mercredi soir :

1. Ma’hatsit Hashekel : si vous ne l’avez pas encore fait, donnez à la Tsédaka au moins 8 dollars ou par personne, en disant “Zékher léMa’hatsit Hashekel”. Si possible, donnez une somme bien plus importe, ce don contribue à réparer nos fautes.
Il faut donner à des instituts de Torah ou personne l'étudiant à plein temps. N’oubliez pas de donner pour votre femme… et pour vos enfants, si vos moyens vous le permettent.

2. Écouter la lecture de la Méguila à la synagogue, lue dans un parchemin cachère. Les personnes concernées sont les hommes, femmes et enfants bar/bat-Mitsva, ainsi que les enfants à partir de l’âge où ils sont capables d’écouter la lecture sans déranger, afin de les éduquer.

Il faut faire attention à ne manquer aucun mot de cette lecture, au risque de ne pas être quitte de la Mitsva. Si on s’aperçoit que l’on n’a pas entendu un ou plusieurs mots, on peut les rattraper en les lisant dans le livre dans lequel on suit la lecture et de continuer jusqu'au niveau de l'officiant. (en savoir plus)

Jeudi en journée :

1. Écouter à nouveau la lecture de la Méguila.

Sont concernés par les Mitsvot du jour de Pourim : les hommes et les femmes depuis l’âge où ils commencent leur éducation juive (6/ 7 ans) :

1. Matanot Laevyonim : faire un don à 2 pauvres différents. On peut leur donner directement ou par le biais d’organismes de collecte, à la condition qu’ils transmettent ces sommes le jour de Pourim. Le montant minimal du minimal est l’équivalent d’un repas, soit environ 10 dollars .
Mais celui qui peut donner avec largesse, DOIT LE FAIRE ABSOLUMENT, et telle est la coutume.



2. Michloa’h Manot : envoyer au moins 2 mets à une 1 personne. Il s’agit d’aliments prêts à consommer. Exemple : 2 aliments ou 1 aliment + 1 boisson. Les hommes donnent aux hommes et les femmes aux femmes. Les quantités minimales : 30g de mets et 86cl de boisson. Essayez d’en donner à des personnes avec qui vous n’êtes pas en très bon terme.

3. Michté : festoyer en prenant un bon repas contenant pain, vin et viande. Il existe une Mitsva de boire un peu plus de vin que ce qu’on a l’habitude pendant l’année. L’idéal serait de boire au point d’être pris par le sommeil.

Nos Sages ont insisté sur la vigilance à avoir dans ce domaine : aucun écart dans l’accomplissement des Mitsvot ou le comportement ne vaut par rapport à cette Mitsva de boire. Il faut en particulier veiller à ne pas provoquer de débordements malsains.

CHABBAT ZAKHOR

Zakhor» : «Souviens-toi»

A quelques jours de la fête de Pourim, le dernier Chabbat qui la précède, les synagogues retentissent d’une lecture particulière, celle d’un texte de la Torah qui donne justement son nom à ce jour : « Zakhor » ou « souviens-toi ». On le dit souvent, de manière générale et avec juste raison, le peuple juif a une longue mémoire. De fait, il a appris, depuis bien longtemps, à se souvenir car il sait que l’oubli du passé engendre les avenirs dépourvus de sens. Pourtant, il y a ici quelque chose de plus. Le souvenir auquel nous sommes conviés avec une insistance remarquable est celui de la guerre cruelle que fit Amalek aux Hébreux alors que, sortant d’Egypte, ceux-ci marchaient vers le Sinaï et le Don de la Torah. Il est vrai que cette histoire dépasse largement le niveau de l’anecdote. Ce n’est pas d’une rencontre belliqueuse avec un autre peuple qu’il s’agit, comme il en exista tant dans l’antiquité. Amalek incarne ici une véritable opposition à tout ce qui est saint et, d’abord, au lien qui se tisse alors entre D.ieu et Son peuple.

Si on relit ce texte à proximité immédiate de Pourim, c’est parce que, selon la généalogie traditionnelle, Amalek fut aussi l’ancêtre d’Haman et que, dans un cas comme dans l’autre, leur tentative d’en finir avec le peuple juif et son message aboutit à leur défaite et à leur disparition. L’ordre « souviens-toi » prend ainsi tout son sens. Depuis lors, le peuple juif a traversé bien des siècles, bien des pays et bien des cultures. Il a parfois rencontré le bonheur et souvent l’épreuve. Il a parfois vécu dans la sérénité et souvent dans l’incertitude. Et, lorsque les ombres ont grandi, lorsque l’exil a semblé devenir plus obscur encore, il a su ne pas désespérer, continuer son chemin avec le courage et la ténacité que donnent l’expérience des choses déjà vécues et la conscience du but à atteindre. Il a su voir la chute de ceux qui voulaient sa perte.

Alors que Pourim se lève à l’horizon, tel une indépassable lumière, les échos de cette histoire résonnent à nos oreilles avec un bruit familier, presque comme si l’on parlait d’événements de notre temps. Ce n’est guère étonnant : la Torah n’est-elle pas parole d’éternité ? Il existe toujours des « Amalek » ou des « Haman » que le peuple juif dérange par sa fidélité et sa constance. Prêts à tout, ils n’ont de cesse que d’éteindre sa voix. Nous savons qu’ils n’y parviendront pas. Eternellement libre, le peuple juif reste lui-même. Ne renonçant jamais à son héritage spirituel ni à sa mission, il sait que, derrière les nuages qui s’amoncellent, le soleil brille toujours. Il sait que le sort de l’obscurité est de s’évanouir et qu’inéluctablement, la lumière vaincra. Pourim n’est-il pas le temps de la joie ?

par Haim Nisenbaum

 

Traduction du texte :

Souviens-toi de ce que t’a fait Amalek sur le chemin, à votre sortie d’Égypte. Il te rencontra en chemin, démembra tous les gens affaiblis sur tes arrières ; toi, tu étais las et épuisé, et lui ne craignait pas D.ieu. Ce sera lorsque l’Éternel ton D.ieu t’aura donné le repos de tous tes ennemis alentour, dans le pays que l’Éternel ton D.ieu te donne en héritage pour l’occuper, tu effaceras le souvenir d’Amalek de dessous les cieux, ne l’oublie point.

 

PARACHAT TETSAVÉ EN BREF :

 

La Paracha Tétsavé commence par le commandement d’allumer la mMénorah
: "celui qui rêve d’huile d’olive qu’il s’attende à la lumière de la Torah, comme il est dit : et ils prendront pour toi de l’huile pure d’olives concassées".

La lumière qui a illuminé le monde lors de la création n’était pas seulement celle que nous voyons chaque jour autour de nous, mais c’était avant tout la lumière de la Torah. L’allumage du candélabre dans le Temple est le symbole de cette lumière de la Torah que nous devons répandre et augmenter. nous devons mobiliser tous nos efforts et tous nos moyens pour allumer cette lumière, pour nous-même comme pour l’autre. En étudiant, en parlant, en communiquant autour de la Torah, chacun à son niveau, nous découvrons également "l’Autre" par excellence, notre bienfaiteur, celui qui nous a donné cet ordre pour notre bien à nous, même si nous croyons le faire pour Lui et pour respecter Ses ordres.

QUESTIONS AND ANSWERS :

· What two precautions were taken to assure the purity of oil for the menorah?
27:20 - The olives were pressed and not ground, and only the first drop was used.

· How was Aharon commanded to kindle the menorah?
27:20 - He was commanded to kindle it until the flame ascended by itself.

· What does tamid mean in reference to the menorah?
27:20 - It means that it should be kindled every night.

· What does kehuna mean?
28:3 - Service.

· Name the eight garments worn by the Kohen Gadol.
28:4,36,42 - Choshen, ephod, me'il, ketonet, mitznefet, avnet, tzitz, and michnasayim.

· To what does Rashi compare the ephod?
28:6 - A woman's riding garment.

· In which order were the names of the Tribes inscribed on the ephod?
28:10 - In order of birth.

· The stones of the ephod bore the inscription of the names of the sons of Yaakov. Why?
28:12 - So that G-d would see their names and recall their righteousness.

· For what sins did the choshen mishpat atone?
28:15 - For judicial errors.

 

JEWISH QUOTES

Purim is for fun, here are some funny quotes :.

Rejoice not at your enemy's fall - but don't rush to pick him up either.

can't sit on two horses with one behind.

They are both in love: he with himself and she with herself.

The hat is fine but the head is too small.

All is not butter that comes from a cow.

Even a bear can be taught to dance.

Don't give me the honey and spare me the sting.

A black hen can lay a white egg.

Ask about your neighbors, then buy the house.

He has more in his head than in his pocket.

 

LE SOURIRE DU CHABBAT

Devant la vitrine d'un fourreur ou sont exposés de superbes manteaux de vison une jeune femme se blottit contre son mari et lui dit tendrement :
- Chéri j'ai très froid...
- Tu sais bien que je ne peux rien te refuser répond l'époux. Viens je vais t'acheter un cornet de marrons chauds

------------------------------------------------------------------

Un jeune marié se confie à un copain :
- Ma femme est une vraie fée !
- La mienne aussi, elle me mène à la baguette

---------------------------------------------------------------

Le fils :
- Aujourd'hui, j'étais dans le bus avec papa. il m'a dit de laisser ma place à une dame...
La maman :
- C'est très bien, fiston, tu as fait une bonne action. Le fils : Mais maman, j'étais sur les genoux de papa !

---------------------------------------------------------------------------------

Un médecin prend le pouls de son client :
- vous êtes en parfaite santé, votre pouls est aussi régulier qu'un mouvement d'horlogerie !
- C'est normal, répond le patient, vous avez le doigt sur ma montre !

 

CHABBAT CHALOM ET POURIM SAMEYAH

David Hasson

 

  • l.

0

 

 

LIFECYCLE EVENTS

Celebrate a lifecycle event with us by sponsoring a Kiddouch

 

CONGREGATION MAGHEN ABRAHAM

 

Contact Us

Maghen Abraham
POB 111, Succ Snowdon, Montreal,

H3X 3T3
4894 St-Kévin 
Montréal, Québec, Canada 
Tel: 514-737-3695 

macommunaute@maghenabraham.com

 
Mon, December 17 2018 9 Tevet 5779